Chapitre 6 – Albert Camus – L”Etranger

L’Etranger Albert Camus Le meurtre de l’Arabe De “J’ai pensé que” à “que je frappais sur la porte du malheur. Ce texte est un extrait du roman L’Etranger de Albert Camus, grand écrivain du XXème siècle, qui, avec L’Etranger chapitre 6 – Albert Camus – L’Etranger 1942, accède à la célébrité. Il met en scène Meursault, le personnage principal accablé par son quotidien, refusant de jouer le jeu du conformisme social, il vit au jour le jour.

L’Etranger retrace une partie de la vie de cet employé de bureau qui tient une sorte de journal de bord dans lequel le lecteur plonge dans le quotidien de cet individu. Un jeu de circonstance l’amène à tuer un Arabe. Depuis le chapitre 3, Meursault et Raymond Sintès sont amis. Meursault a fait un faux témoignage en faveur de Sintès qui a battu sa maîtresse car il l’accusait de l’avoir trompé sans preuve.

Sintès et Meursault reviennent à la plage et Raymond donne à Meursault son révolver. Meursault prend le révolver de Sintès et le raccompagne. Puis il repart à la source car il a trop chaud et recroise les deux Arabes. Problématique : En quoi ce passage constitue-t-il un épisode charnière dans le roman L’étranger de Camus ?

Share